Un roman, au demeurant excellent, de Jonas Jonasson. Je ne saurais trop vous conseiller de le lire ! (malgré ses 517 pages, il s'avale avec bonheur).